Comptoir de l’immobilier : Actualité de septembre 2012

En septembre, c’est la rentrée pour chacun d’entre nous. Le secteur de l’immobilier ne fait pas défaut à cette règle, et donc le comptoir est fier d’accueillir ses clients pour la rentrée de l’année 2012 / 2013 qui va être sans aucun doute, très festive !

Alors commençons par un classique de la rentrée, la vente de liste d’appartements en locatif via des agences franchement véreuses. On apprend qu’un collectif nommé « jeudi noir » a effectué des actions coups de poing d’un genre nouveau et colle bien à l’ambiance de notre établissement du moment. Ainsi on apprend : Avec confettis, mousseux, musique et déguisements, les militants se sont engouffrés dans une petite agence du 3e arrondissement en chantant : « l’agence de liste, c’est vraiment, l’arnaque pour les étudiants« , sur l’air du générique de la série américaine « L’Agence tous risques« .

Ensuite regardons le marché des crédits immobiliers, qui est en soit un indicateur pertinent  pour mesurer l’évolution du marché des transactions. Selon le site Boursier.com, la contraction du marché du crédit immobilier reste forte malgré la baisse des taux.

L’un de mes clients me dit que le tableau est encore plus noir, ainsi il a vu sur un journal local (l’Union / L’Ardennais) que l’immobilier neuf est en panne sèche, et France TV annonce une forte chute dans ce domaine. De plus, il est a noter que sur lepopulaire.fr, on assiste aux premières fermetures d’agences immobilières dans le Limousin. A l’échelle nationale, cela pourrait conduire à la suppression de 5 000 emplois dans le secteur des agences immobilières d’ici la fin de l’année selon le Parisien.fr .

En considération de cette conjoncture franchement défavorable, le groupe Guy Hocquet poursuit son programme de certification d’agences aux normes ISO 9001, en gage de la qualité des services fournis à sa clientèle. D’autres groupes, comme la banque BNP, préfère vendre une partie de leur patrimoine, crise oblige.

En bref, c’est la fête dans le secteur de l’immobilier…

Par ailleurs, une des grandes affaires du moment, concerne le Crédit Immobilier de France. Ainsi les experts nous certifient que le modèle bancaire Français est solide, et que le Crédit Immobilier de France est une exception. D’ailleurs, cette banque qui est au bord de la faillite se voit doter d’une garantie à hauteur de 4.7 milliards d’euros par l’état, pour éviter la banqueroute.

Et comme le Crédit Immobilier de France sert essentiellement a financer les logements sociaux, les politiques ne pouvaient laisser cette banque s’effondrer. D’ailleurs, c’est l’un des chevaux de batailles de l’actuel président de la république : le logement social. Selon le Boursier.com, 375 sites publics ont été identifiés en Ile de France pour construire des logements sociaux. Franchement cela ferait mauvais genre, si le CIF se cassait la figure, à l’heure où le gouvernement durcit sa politique sur les logements sociaux. Par exemple, les logements sociaux passent de 20 à 25% par ville, les amendes sont multipliées par 5, et l’état cède une partie de son domaine pour la construction de nouveaux HLM.

Le gouvernement ne s’arrête pas là. Il a décidé d’encadrer les loyers par le biais d’un décret, mais depuis près d’un mois sur le terrain, les effets sont quasi nuls. Une loi viendra encadrer les loyers d’ici 2013, ainsi que pour réformer les agences immobiliers selon le nouvelobs. La loi Hoguet risque fort d’être remanier en profondeur, ce qui a constitué un vaste débat au sein de notre rade. Les clients contre la réforme de la loi Hoguet argumentant que la profession d’agent immobilier est l’une des rares en France a être accessible à tout un chacun. Ce qui à terme pourrait mettre à mal les jeunes, et les personnes sans qualification. Et que la fête continue !!!

Une grande loi concernant le logement est attendu dans les mois à venir. La fin du dispositif Scellier devrait voir arriver un nouveau dispositif équivalent.

Pour en finir avec les nouveaux dispositifs qui vont être mis en place, le gouvernement veut faire appliquer des prélèvements sociaux sur les revenus du capital des personnes non-résident en France. Ensuite les droits supplémentaires à construire vont être abrogés (les 30% de construction en plus accordé par Sarkozy). Et enfin, les logements vacants vont être davantage taxé.

Bref, rien de glorieux ! D’ailleurs, André (alias Dédé), l’un de mes piliers préférés, m’indique qu’il manquerait plus que l’état fasse faillite ! Mais est-ce réellement possible ?

Regardons un peu chez nos voisins, et notamment chez les amateurs de Corrida ! En Espagne, on nous indique que l’immobilier est 70% moins cher qu’avant la crise… Mirage espagnol ? ou pas ?

Sinon, chez nos amis d’outre manche, c’est la ruée sur l’immobilier de luxe à Londres. Apparemment, on est pas tous égaux devant la crise…

Enfin, au pays de l’oncle Sam, le prix de l’immobilier est en hausse depuis 5 mois. Mais une baisse des dépenses de la construction vient assombrir ce joli tableau.

Et les Français dans tous ça ? A priori, ils semblent toujours vouloir être propriétaires de leurs logements. Et leurs attentes sont nombreuses…

Pour conclure, on est pas sorti de l’auberge !

Article : Antoine MICHON

Dessin : Martin MASSON

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Comptoir de l’immobilier : Actualité de septembre 2012

  1. Xoxo dit :

    Ca commence à sentir le sapin dans le secteur… La crise va être violente. Merci pour cet article !

  2. Laurent dit :

    Très bon article ! Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s