Qui aura la maîtrise de l’énergie, aura la maîtrise du monde !

La guerre énergétique sévit depuis de nombreuses décennies sur notre planète. Depuis les deux chocs pétroliers, cette dernière s’est accentuée… Mais depuis quelques années, elle a pris une ampleur considérable, et dans les mois et les années à venir, l’énergie deviendra réellement le problème numéro un des grandes puissances de notre monde.

Les conflits récents nous ont déjà montrés qu’elle était la raison inavouée de faire une guerre. La première guerre du Golf découle de l’invasion du Koweït par l’Irak, pour faire main basse sur les réserves pétrolières de ce petit pays. Pensez-vous que la coalition internationale serait intervenue, Etats Unies en tête, si ce pays ne disposait pas de réserves pétrolières suffisantes ? Non sans doute pas, aucun intérêt à dépenser des milliards pour une terre stérile. La deuxième guerre du Golf est encore moins subtile que la première. L’Irak, sous la sentence d’un embargo drastique depuis plus de 10 ans, n’avait absolument pas les moyens de développer des armes de destruction massive. Par contre, il y avait du pétrole à profusion…

L’intervention occidentale en Libye pour faire triompher la démocratie ? La bonne blague ! Aucune intervention dans la guerre entre le Nord Soudan et le Sud Soudan… Pourquoi ? Sans doute parce qu’il n’y a pas de pétrole dans ces contrées !

Ainsi chaque bloc avance ses pions ! L’occident en Irak, en Libye, en Afrique, en Amérique du Sud. L’empire du milieu prend pied en Afrique (Algérie notamment) et cherche par tous les moyens à étendre son influence pour le contrôle des richesses énergétiques en vue de soutenir son incroyable et irrésistible croissance économique. Quant à la Russie, elle n’est pas en reste, et elle revient de façon fracassante dans le concert des grandes puissances. Elle lance la prospection du pôle nord et de ses richesses. Elle guerroie contre la Géorgie pour le contrôle de la route du gaz et du pétrole Caucase. Elle fait pression sur l’Ukraine pour les mêmes raisons.

Mais les faits d’armes ne sont pas les seuls éléments tangibles de cette guerre. Les effets économiques sont aussi dévastateurs pour l’environnement. Par exemple, le Brésil s’est engagé dans cette guerre depuis bien longtemps, mais sans armes. En effet, il a misé depuis le régime de la junte militaire sur les bio-carburants. Le résultat est un désastre écologique avec l’amoindrissement notable du poumon de la planète. Les champs de cannes à sucre ont remplacés des millions d’hectares de forêt. L’autre effet est alimentaire. Le sucre, l’huile ne sont plus prioritaires pour l’alimentation de la planète. Le coût de ces denrées vitales est donc en augmentation constante. Les exemples sont nombreux à travers la planète, comme Haïti qui a subi une déforestation quasi intégrale pour faire du bois de chauffage et du bois de cuisson pour sa population. Ou encore l’Egypte qui avec le barrage d’Assouan a maîtrisé le fleuve jusque là indomptable, qu’était le Nil. Résultat, les fameuses crues du Nil n’alimentent plus les champs des paysans. La faim se fait sentir…

Mais soyons plus égocentriques, et intéressons-nous à nos petites personnes… Le Français va-t-il ressentir les effets de cette guerre énergétique ?

Oui, sans aucun doute ! Les réserves pétrolières et en gaz naturel s’amoindrissent, la population mondiale augmente sans cesse, et donc les besoins en énergie s’accroissent de manière exponentielle. La conséquence sera une augmentation constante du prix du baril dans les années à venir.

Mais nous avons l’énergie nucléaire me direz-vous ? Soit ! C’est une alternative alléchante… Mais n’oublions pas que nous payons notre électricité au dessous du prix de production, et qu’avec le vieillissement de nos centrales nucléaires, le coût de cette énergie bon marché va augmenter dans des proportions gigantesques. En effet, la mise au placard des vieilles centrales (traitement des déchets), la construction de plusieurs EPR va avoir un coût colossal qu’il faudra bien régler… Et n’imaginez pas que ce soit un autre que vous qui réglera l’addition ! Pis, ne pensez-vous pas que nos chères têtes pensantes vont essayer de rentabiliser ces affaires jusqu’à mordre sur le fil rouge de la sécurité de ces établissements ? En cas d’accident, c’est une grande partie de notre nation qui serait à jamais invivable…

Le jeu en vaut-il la chandelle ? Pas sûr…

Alors sommes-nous condamnés à subir les effets de cette guerre énergétique mondiale qui ne dit pas son nom ?

Non, car à tout problème, il existe des solutions ! Le problème est unique, c’est l’énergie, mais les solutions sont multiples. Car pour l’instant nous n’avons pas les moyens d’une solution unique pour répondre à cette problématique. La solution à court terme sera donc multimodale.

Les économies d’énergie seront le premier poste à pourvoir, notamment avec l’habitat passif ou l’habitat positif. Les énergies renouvelables seront le deuxième poste primordial. Et les solutions sont nombreuses. Le développement de la filière des biocarburants avec notamment l’utilisation d’OGM pour améliorer le rendement des plantes donnant de l’huile végétale. Le développement de centrale géothermique, de digesteur pour la méthanisation de nos déchets organiques, l’augmentation du parc éolien, la construction d’un parc hydrolien, le développement d’un parc solaire, l’utilisation de l’hydrogène, la production de micro-algue pour la réalisation d’huile de combustion…

Ces technologies existent déjà pour la plupart ! De plus, à travers le monde, de nombreux bricoleurs, cherchent et développent des solutions innovantes. Par exemple, le moteur Pantone dont les plans sont facilement accessibles sur internet, a vu des centaines de milliers de touche-à-tout à travers le monde, reprendre ce principe.

L’exemple de ce jeune débrouillard est parfaitement révélateur de la simplicité de ce procédé.

Au vu de l’apparente facilité d’exécution de ce procédé, il est étonnant que l’industrie automobile n’ait pas repris cela dans le développement de nouveaux véhicules. Les lobbys pétroliers sont sans doute derrière la non prolifération de ces systèmes à grande échelle.

Parmi ces géo-trouve-tout de génie, on peut citer ceux qui développent des moteurs à air comprimé en vu de la commercialisation de petites automobiles comme la vidéo ci-dessous nous le suggère :

Ou tout simplement, les étudiants qui développent avec de simples mécanos des moteurs à air comprimé rudimentaires :

Ces inventeurs de génie se multiplient à travers la planète, avec des inventions plus folles, les unes que les autres. Comme par exemple, ce moteur magnétique d’origine argentine.

Ou encore cette voiture à moteur d’eau sous pression, ici sur un circuit d’essai en France.

Mais la palme d’or de l’inventeur le plus fou, le plus folklorique, le plus givré revient sans aucun doute à un Français nommé monsieur Costa, pour son invention du moteur gravitationnel (mouvement perpétuel). Outre le fait que cela paraît fort peut probable, on est forcé d’admettre que c’est grâce à ce genre de personnage que les choses avancent !

Vous ne me croyez pas ???

Et pourtant, souvenez-vous… Dans une époque pas si lointaine… Ce sont ces fous furieux qui ont été les précurseurs de l’aéronautique !

Alors quand monsieur Costa nous parle de centrale gravitationnelle, on peut s’amuser à rêver de centrale solaire orbitale (voir le très sérieux rapport remis au Sénat). D’ailleurs la science-fiction rattrapera la réalité un jour prochain :

Mais il faudra attendre un certain temps avant que la recherche ne trouve des solutions miracles quant à la pénurie énergétique qui se profile à l’horizon. Parmi ces solutions, on trouvera sans aucun doute les centrales à fusion inertielle.

Car en effet, la nation ou le peuple qui aura la maîtrise de  l’énergie, possédera l’indépendance énergétique, disposera d’une avance technologique, et sera sans doute en mesure d’exporter son énergie de manière massive, mais surtout il maîtrisera le monde !!!

Article : Antoine Michon

Publicités
Cet article, publié dans Actualité, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s