Diagnostic Acarien

Les acariens appartiennent à l’ordre des arachnides (araignées, scorpions …). L’ordre des acariens se divise en 5 grandes familles, 18 genres et plusieurs dizaines de milliers d’espèces. Parmi les plus connues, on peut citer : les tiques, le sarcopte responsable de la gale.

Au niveau de leur taille, ils sont minuscules, généralement ils ne dépassent pas quelques micromètres, sauf pour certaines espèces comme la tique, qui mesure 3 à 6 millimètres et peuvent dans certaines régions tropicales atteindre 2 cm.

Mais intéressons-nous aux acariens des maisons :

Les dermatophagoides pteronyssinus.

Ils vivent dans les habitations et plus particulièrement dans les matelas, les oreillers… C’est l’espèce la plus répandue sur terre mais on la trouve en surabondance en Europe. La taille adulte est de 350 µm pour la femelle et 285µm pour le mâle. La durée de vie moyenne est de 60 à 80 jours. Le dermatophagoide pteronyssinus met 30 jours pour devenir adulte. Enfin, une femelle pond jusqu’à 120 œufs dans sa vie.

Les dermatophagoides farinae.

Découverts en 1961. Ils vivent aussi dans l’habitat mais préfèrent les tapis, les tentures et les moquettes. Ils forment la seconde espèce par leur nombre mais sont localisés plutôt en Amérique du Nord, au Japon, et sur les côtes de la Méditerranée. La taille adulte va  de 260 µm à 360 µm pour le mâle et 360 à 400µm pour la femelle. La durée de vie moyenne est de 70 jours. Le dermatophagoide farinae met 35 jours pour devenir adulte. Enfin, une femelle pond jusqu’à 80 œufs dans sa vie.

Les dermatophagoides microceras.

Découverts en 1971, ils sont aussi dans l’habitat. D’un point de vue géographique, on les trouve en Europe, en Afrique du Sud et en Amérique du Nord. La taille adulte va de 360 µm à 400 µm pour la femelle et de 260µm à 360 pour le mâle. La durée de vie moyenne est 100 jours. Le dermatophagoide microceras met 50 jours pour devenir adulte. Enfin, une femelle pond jusqu’à 61 œufs dans sa vie

Pour se développer, les acariens ont besoin d’une hygrométrie importante. Au delà de 50% d’humidité relative dans l’air, ils sont capables de survivre. A partir de 75% d’humidité relative, ils prolifèrent de manière exponentielle.

Les acariens, en plus d’une humidité importante, ont besoin de chaleur. L’idéal se situe entre 22° et 25°. L’altitude est aussi un facteur important, au dessus de 1 500 mètres, les acariens ne survivent pas.

Les acariens des matelas (dermatophagoïdes ptéronyssinus) ont besoin notamment de squames humains (peaux mortes). Chaque nuit, nous perdons environ 1.5 grammes de squames. Cette quantité peut nourrir 1 000 000 d’acariens. Les acariens ne sont pas allergènes en tant que tels. Ce sont leurs déjections qui provoquent la crise d’allergie.

Un gramme de poussière peut contenir 1 500 individus. Le seuil allergène est à 100 individus pour un gramme. Leur durée de vie est estimée entre 2 à 3 mois dans les conditions optimales, et seulement de quelques jours si ces conditions ne sont pas remplies.

Voici une petite vidéo ludique, tirée de l’émission ADN, portant en partie sur les acariens.

Voici un type d’acarien se développant dans les fromages, vu par un grossissement de x40.

Demodex folliculorum est un acarien parasite de l’homme. Toute personne en héberge, quelle que soit son hygiène. On le trouve à la base des follicules pileux ou près des glandes sébacées. Cet acarien très courant n’est pas considéré comme pathogène bien que ce soit encore discuté et que des études se poursuivent à ce sujet. En effet, une prolifération anormale est corrélée à certaines pathologies : rosacée (ou couperose), blépharite chronique. Demodex pourrait aussi poser problème à des personnes immunodéficientes… mais normalement, cet animalcule ne présente aucun inconvénient.

La petite vidéo ci-dessous nous présente ce type d’acarien.

Enfin, la vidéo ci-dessous est le film complet de Thierry BERROD sur les acariens.

IMMOBILIS EXPERTISE vous propose un diagnostic acarien concernant votre logement. Ce diagnostic se décompose en deux phases :

– Recherche quantitative du nombre d’acariens par des tests chimiques réalisés sur des prélèvements de poussières provenants de votre habitat.

– Recherche nominative des acariens et autres allergènes (spore de pollen, de champignon) par analyse microscopique.

En effet, le pollen et le spore de champignon peuvent être de puissants allergènes pour les sujets sensibles. (Photo ci-dessous : spore de pollen vu par microscopie).

Enfin, les médias nous préviennent régulièrement sur les périodes de pollinisation.

IMMOBILIS EXPERTISE peut vous aider à déterminer le type d’agent allergène qui se situe chez vous et vous propose des solutions adaptées en cas de pathologie.

Publicités
Cet article, publié dans Diagnostic Acquéreur, Diagnostics et expertises, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s