Diagnostic Electromagnétisme

Ce diagnostic est né d’un constat simple, nous vivons dans un environnement régulièrement soumis à des agressions invisibles, inaudibles et non-odorantes. Cette pollution à un nom : le « brouillard électromagnétique » ou « l’électrosmog ».

En effet, à l’échelle humaine, nous sommes entrés dans une phase de développement sans précédent. Aucune génération avant nous, n’avait connue un environnement électromagnétique artificiel aussi développé.

Mais qu’est ce que l’environnement électromagnétique ?

Tout d’abord, l’environnement électromagnétique se divise en deux champs :

– Le champ électrique

– Le champ magnétique

Dans la nature, nous pouvons observer ses deux champs de manières très simple.

Pour le champ électrique, nous pouvons prendre l’exemple de l’électricité statique. Nous la connaissons tous, ce sont ses « petits coups de jus » ou faibles décharges électriques que nous prenons notamment lors d’un contact avec un pull en laine, ou au contact d’un autre être humain (à ne pas confondre avec le mystique coup de foudre qui n’a rien d’électrique celui là).

(exemple d’électricité statique avec une paille)

Pour le champ magnétique, prenons l’exemple du magnétisme terrestre, donc le phénomène naturel le plus visible est l’aurore boréal. Elle naît de la rencontre du vent solaire avec la magnétosphère terrestre. La polarisation de la planète est aussi un exemple naturel de champ magnétique.

(photographie satellite d’une aurore polaire)

(photographie d’une aurore polaire sur Jupiter vu par ultraviolet)

Donc ses deux champs existent de manière naturelle. Néanmoins, une nouvelle donnée est venu bouleverser l’environnement électromagnétique naturel. Cette donnée, c’est l’Homme.

Mais quelles sont les modifications apportées par l’Homme dans notre environnement électromagnétique ?

Depuis l’apparition de l’humanité, l’Homme a toujours côtoyé les pouvoirs de l’électricité à cause d’un phénomène naturel, la foudre. Certains scientifiques pensent que cette dernière est directement responsable de l’une des plus grandes conquêtes de l’Homme : Le feu !

Ses phénomènes spectaculaires ont toujours inspirés nos ancêtres. Dès l’aube de notre histoire, ils y verront un acte divin, puis vers l’antiquité ils commenceront à s’intéresser (Thalès) à ses phénomènes. Au Ier siècle de notre ère, l’invention de la boussole en Chine permet aux hommes d’utiliser le champ magnétique terrestre sans vraiment le comprendre .

Il faudra attendre le début du XVIIe siècle, pour que William Gilbert publie le premier traité sur l’électricité et le magnétisme. En 1733, l’intendant du Fay découvrira l’électricité positive et négative. En 1752, Benjamin Franklin démontre que la foudre est un phénomène dû à l’électricité, et il invente le paratonnerre. En 1785, Charles de Coulomb expose la loi selon laquelle les corps chargés électriquement interagissent. En 1799 Alessandro Volta invente la pile électrique. En 1820, Hans Christian Ørsted découvrit la relation entre l’électricité et le magnétisme. En 1822, Peter Barlow construit le premier moteur électrique. En 1831, Michael Faraday découvrit l’induction électromagnétique. En 1859, Gaston Planté invente la première batterie.

Ensuite l’Homme rentre dans l’ère moderne qui commence avec l’arrivée de la fée « électricité » et le développement de la radio. C’est à la fin du XIXème siècle que des progrès significatif ont été développés dans le domaine de l’électricité et de la radio. En 1879, Thomas Edison invente la première ampoule électrique à incandescence.  En 1881, une exposition internationale d’électricité est organisée à Paris. En 1883, Lucien Gaulard invente le transformateur et la même année, une première expérience de transport d’électricité sur une distance de 14km en courant continu est réalisée entre Vizelle et Grenoble.

La période 1880-1890 marque l’envoi du développement des usages industriels de l’électricité. Les premiers barrages et usines thermiques voient le jour. En 1906, une loi reconnaît aux distributions d’électricité un statut de service public. En 1910, l’éclairage public avec des lampes à incandescence apparaîtra à Paris. Le 24 décembre 1921 à lieu la première émission de radio en direction du grand public en France par le biais de Radio Tour Eiffel.

En 1935, la télévision hertzienne fait sont apparition en France avec Radio-PTT Vision.

En 1938, un programme d’équipement tourné vers l’électrification des campagnes et le développement de l’interconnexion des réseaux. En 1946, le réseau électrique est nationalisé en France. En 1948, 1/4 des Français sont connectés au réseau (10 millions d’abonnés sur 40 millions d’habitants). En 1975, la France comptera 20 millions d’abonnés. C’est à partir de cette date que l’ensemble des Français ont accès à la fée électricité.

Depuis cette date, le nombre d’abonnés est en augmentation (résidence secondaire, famille monoparentale…). De plus, dans les années 80, on voit apparaître une série d’innovations techniques majeures. Tels que le four à micro-onde (apparition dans les années 70, démocratisé dans les années 80), l’informatique, le caméscope, le magnétoscope… Dans les années 90, l’apparition de la téléphonie sans fils, des écrans plats et de l’internet. Et dans les années 2000, l’apparition du wifi, du Bluetooth .

Mais quel est notre environnement électromagnétique actuel ?

Difficile pour le citoyen lambda de se faire une image de son environnement électromagnétique., car l’on touche a des technologies de pointe qui sont mal comprises par le grand public. Or nous baignons tous dans un « brouillard électromagnétique » ou « électro-brouillard » par le biais de nos technologies. Cet électro-brouillard à deux types sources d’émissions :

Extérieur au logement, et intérieur au logement.

Les sources extérieures à notre habitat sont les lignes à haute tension qui émettent un champ électrique, mais surtout un champ magnétique important. Mais aussi les antennes relais de téléphonie mobile, les antennes radio…

Les sources intérieures à notre habitat sont le WIFI et le four à micro-onde (en haute fréquence), l’appareillage électronique (ordinateur, chaîne HIFI, console de jeu, lecteur DVD…), le petit appareillage électrique (luminaire, chargeur, tableau électrique…).

Nous ne sommes pas tous égaux face à cette pollution invisible. En effet, certaines personnes sont extrêmement sensibles à ses champs. Dans un endroit fortement soumis aux radiofréquences, un individu A n’aura aucune pathologie lié à son environnement électromagnétique. Alors qu’un individu B, lui aura des troubles du sommeil, des migraines, des irruptions cutanées. Cet individu sera dit « électro-sensible ».

En Suède, près de 300 000 personnes disent souffrir à cause des ondes électromagnétiques. Dans la grande majorité des cas, ses personnes sont électro-sensible.

En France aussi, les ondes électromagnétiques via l’électro-brouillard commence à inquiéter les pouvoirs publics, même si le mot d’ordre est « pas de danger » pour l’immédiat.

Un reportage sur France 3 « hors série », permet à tout à chacun de se faire une idée sur la dangerosité de l’électro-brouillard.

Enfin, voici un résumé du rapport BIOINITIATIVE, seul rapport d’experts internationaux et indépendants à l’heure actuelle.

http://www.next-up.org/pdf/BioInitiativeRapportSynthese.pdf

IMMOBILIS EXPERTISE vous propose un diagnostic électromagnétisme qui vise à cartographier la pollution électromagnétique dans votre logement. Ce diagnostic se fera sur trois points.

– Les champs magnétiques (basse fréquence)

– Les champs électriques (basse fréquence)

– Les champs électromagnétiques (haute fréquence)

Les normes françaises en matière de radio-fréquence étant jugées par certains comme trop laxistes, notre cabinet a décidé de prendre les normes internationales les plus bases comme valeurs de références. Si la pollution est importante, nous vous proposerons des solutions en fin de rapport pour lutter contre ce type de pollution.

En option, nous vous proposons d’éditer un plan de votre logement avec la localisation de la pollution électromagnétique.

Nos tarifs sont directement consultables depuis notre site internet :

http://www.immobilis-expertise.fr/index.php/Nos-Tarifs-Publics.html

Publicités
Cet article, publié dans Diagnostic Acquéreur, Diagnostics et expertises, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s